Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Quebracho

Quebracho blanco.jpg

 

Nom biologique : Aspidosperma quebracho-blanco 

Famille : Apocynaceaes

Autres noms : Brise-hache.

 

 

 

Description morphologique 

Quebracho est l'un des noms communs, en espagnol du Rio de la Plata, d'au moins trois espèces similaires d'arbres originaires du Gran Chaco, en Amérique latine :

Schinopsis quebracho-colorado (quebracho colorado santiagueño), de la famille des Anacardiaceae ;

Schinopsis balansae (quebracho colorado chaqueño), de la même famille ;

Aspidosperma quebracho-blanco (quebracho blanc), de la famille des Apocynaceae.

Les peuples d’Amérique du Sud utilisaient déjà l’écorce du quebracho dans le traitement de la fièvre avant l’arrivée des colons espagnols. Cependant, cette plante fut introduite en Europe plus de trois siècles plus tard, à partir du XIXe siècle.

Le quebracho est parfois surnommé brise-hache en raison de la dureté de son bois. Il est exploité pour fabriquer des parquets, des roues, des charrettes, des chariots et divers instruments agricoles.

 

 

Habitat et répartition 

Le quebracho est un arbre originaire d’Amérique du Sud dont l’écorce est utilisée à des fins médicinales. 

Le quebracho est un grand arbre tropical qui pousse principalement dans les pays andins (Pérou, Chili, Bolivie), en Argentine, au Brésil et au Paraguay, généralement entre 1 400 et 1 800 m d’altitude. Son tronc peut s’élever à plus de 30 m de haut. Il se distingue par ses grandes branches tombantes et ses feuilles robustes en forme d’ellipse. Ses fleurs blanches dégagent un parfum agréable.

 

Principes actifs

-H.E.

-Alcaloïdes indoliques (1 - 2,5 %) : Yohimbine,  aspidodispermine (excite le centre respiratoire et possède des propriétés hypotensives et fébrifuges ; dose élevée : paralysant et convulsivant), déoxyaspidodispermine, québrachamine, akuammidine, aspidosamine, quebrachine.

-Tanins

 

Propriétés 

- Expectorante ;

- Fébrifuge ;

- Antispasmodique ;

- Vulnéraires ;

- Aphrodisiaque ;

- Tonique, fortifiante ;

- Anti dyspnéique

- Cicatrisant, antiseptique

 

Indications

-Contractions musculaires involontaires ;

-Plaies, brûlures, lésions cutanées ;

- Dysfonction érectile chez l’homme ;

- Fièvre ;

- Affections respiratoires : asthme, bronchites, apnées du sommeil ;

- Emphysèmes pulmonaires (maladies caractérisées par la destruction des parois des alvéoles)

 

Préparation et médication 

Parties utilisées : L’écorce

T.M.  10 gouttes x 2 par jour

Extrait fluide  15 à 25 gouttes par jour

H.E.

 

Effets indésirables

Toxicité du système nerveux : convulsions, paralysies.



09/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour