Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Moringa

Moringa.jpg

 

Nom biologique : Moringa oleifera

Famille : Moringaceae

Autres noms:  Brède mouroum, ananambo, nébédaye, néverdier, Gligandjah, horseradish-tree (arbre raifort), drumstick tree (arbre pilon), ben oil tree, benzoil tree

 

 

 

Description morphologique

Moringa oleifera, arbre de vie, est un arbre à croissance ultra rapide) 2.5 mètres au bout de 3 mois ), à feuillage caduque, qui peut atteindre une hauteur de 10−12 mètres pour un diamètre du tronc de 45 centimètres. C'est une plante mellifère dont le nectar permet la production du miel de Moringa.

L'écorce de couleur gris blanchâtre est entourée par une épaisse couche de liège.

Les jeunes pousses sont rouge violacé ou d'un blanc verdâtre, et la tige est pubescente. Les fines branches fragiles composant la couronne de l'arbre sont aérées et retombantes.

Les feuilles d'apparence plumeuses sont tripennées.
Les fleurs, disposées en grappes diffuses ou tombantes, odorantes et bisexuées comptent cinq pétales inégaux, blanc jaunâtre, finement veinés.

Selon les conditions saisonnières de températures et de pluviométrie, la floraison peut se produire deux fois par an, ou parfois toute l'année. Elle peut se produire dès les six premiers mois suivant la plantation. Dans les régions froides, la floraison se produit seulement une fois par an (entre avril et juin dans l'hémisphère nord).
Le fruit est une capsule pendante, trigone, marron, devenant brun foncé à maturité, mesurant de 20−45 centimètres pour un diamètre d'environ 1 centimètres. Les graines globuleuses portent trois ailes blanchâtre papyracées et sont disséminées par le vent et l'eau.

Habitat et répartition

Originaire du nord de l'Inde (contreforts sud de l'Himalaya) et du Sri-lanka (Ceylan), elle est maintenant acclimatée dans presque toutes les régions tropicales : ce petit arbre à croissance rapide, résiste à la sécheresse. 

Facile à planter, Moringa oleifera a été massivement planté par bouturage à Madagascar (Antananarivo, Fianarantsoa, Tuléar, Majunga, Diego-Suarez et Tamatave) pour le reboisement. Il contribue à la préservation de l'environnement (lutte contre l'érosion) et s'est révélé efficace comme pare-feu. 

 

Principes actifs

Feuilles

Les feuilles sont une source de protéines végétales, de vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, A, C, E, de minéraux (potassium, calcium, magnésium, fer, manganèse, sélénium), stérols  et 10 acides aminés dont les acides aminés essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine).

Les feuilles de Moringa contiennent :

- 17 fois plus de calcium que le lait ;

- 25 fois plus de fer que les épinards ;

Gousses

Le moringa est une riche source de nombreuses vitamines ainsi que des minéraux. Ses gousses sont riches de nutriments que ses gousses. Une tasse de gousses fraîches de moringa fournit 15% des besoins journaliers de vitamine C, 19% de l’apport quotidien en vitamine B6, 9% de vitamine A, 11% de la vitamine B2 (riboflavine), 8% de magnésium, 11% de fer, et 2 g de protéines.

Graines

Les graines de Moringa sont riches en fibres, de même, elles contiennent :

Plus de vitamine C que les oranges;

Quatre fois plus de vitamine A que les carottes;

Quatre fois plus de Calcium qu’un verre de lait;

Trois fois plus de Potassium qu’une banane.

 

Valeurs nutritives pour 100 g

1°-Feuilles de Moringa
Apport énergétique : Joules : 270,0 kJ
                               Calories : 64,0 kcal
Eau : 78,66 g ;

Glucides : 8,28 g
- Fibres alimentaires : 2,0 g ;
Protéines : 9,40 g ;
Lipides : 1,40 g ;
Minéraux & Oligo-éléments 
Calcium : 185 mg ;
Fer : 4,00 mg ;
Magnésium : 147 mg ;
Manganèse : 0,36 mg ;
Phosphore : 112 mg ;
Potassium : 337 mg ;
Sodium : 9 mg ;
Zinc : 0,6 mg ;
Vitamines
Vitamine A : 0,378 mg ;
Vitamine B1 : 0,257 mg ;
Vitamine B2 : 0,660 mg
Vitamine B3 (ou PP) : 2,220 mg ;
Vitamine B5 : 0,125 mg ;
Vitamine B6 : 1,200 mg ;
Vitamine B9 : 0,04 mg ;
Vitamine C : 51,7 mg ;

Acides Animés

Arginine: 402 mg ;

Histidine: 141 mg ;

Isoleucine: 422 mg ;

Leucine: 623 mg ;

Lysine: 288 mg ;

Méthionine: 134 mg ;

Phénylalanine: 429 mg ;

Thréonine: 328 mg ;

Tryptophane: 127 mg ;

Valine: 476.

 

2°-Fruits de Moringa oleifera
Apport énergétique Joules : 150,0 kJ
                            Calories : 37,0 kcal
Eau : 88,20 g ;

Glucides : 8,53 g ;
- Fibres alimentaires : 3,2 g
Protéines : 2,10 g ;
Lipides : 0,20 g ;
Minéraux & Oligo-éléments 

Calcium : 30 mg ;
Fer : 0,36 mg ;
Magnésium : 45 mg ;
Phosphore : 50 mg ;
Potassium : 461 mg ;
Sodium : 42 mg ;
Zinc : 0,45 mg ;
Vitamines
Vitamine A : 0,004 mg ;
Vitamine B1 : 0,0530 mg ;
Vitamine B2 : 0,074 mg ;
Vitamine B3 (ou PP) : 0,620 mg ;
Vitamine B5 : 0,794 mg ;
Vitamine B6 : 0,120 mg ;
Vitamine B9 : 0,044 mg ;
Vitamine C : 141,0 mg ;

 

Propriétés

Feuilles

- Fortifiantes ;

- immunostimulantes (stimulent le système immunitaire)  ;

- Fortifient les os ;

- Renforcent la vue ;

- Anticancéreuses ;

- Anti-oxydantes, dépuratives ;

- Diurétiques ;

- Hypotensives ;

- Antianémiques (riche en vitamine (C, B) et le fer) ;

- Anti-inflammatoires, régénèrent le cartilage ;

- Anti-infectieuses ;

- Anti-bactériennes ;

- Favorisent la formation de collagène entre les cellules de la peau ;

- Anti-fongiques (champignons) ;

- Laxatives ;

- Hydratent, nourrissent, adoucissent et assouplissent la peau sèche, anti-rides ;

Graines

- Cheveux : fortifient, favorisent la pousse des cheveux, adoucissent et préviennent l'apparition des pellicules (graines) ;

- Hypoglycémiantes (Les graines, riches en zinc, aident le corps à réguler la sécrétion d’insuline. Quand celle-ci se stabilise, le taux de sucre dans le sens se trouve également régulé);

- Réduisent la graisse du ventre (graines) ;

- Améliorent la vue (graines) ;

- Renforcent les os et les dents (graines : Riche en zinc, en calcium et en d’autres minéraux).

 

Indications

- Infections ;

- Flatulences, douleurs d’estomac;

- l’asthme ;

- Epilepsie ;

- Dégénérescence maculaire ;

-Soins de la peau, vieillissement cutané, rides, peaux sèche, terne ;

- Cheveux secs, dévitalisé, pellicules ;

- Douleurs articulaires ;

- Parasites et bactéries intestinales ;

- Problèmes gastriques : ulcères,  gastrite ;

- Cholestérol ;

- Constipation ;

- Cancer du colon ;

- Ecchymoses, les coupures, les brûlures et les blessures mineures ;

- Insomnie ;

- Obésité ;

- Ostéoporose, dents fragiles ;

- Femmes enceintes (apports en Fer, Calcium) ;
- Diabète (action hypoglycémiante avec le Manganèse, fibres) ;
- Enfants en bas âge (apports en Fer et Calcium, car leurs besoin de ces deux est plus importants chez eux que pour les adultes).

 

Préparation et médication

On peut le consommer sous forme de poudre, en gélule ou en infusion.

Feuilles

-Usage gastronomique : Les feuilles, dont le goût légèrement poivré ressemble à la roquette, peuvent être consommées crues ou cuites et cuisinées comme tout autre légume. On peut les boire à volonté sous forme de thé ou dans la soupe.

-Gélules : Les feuilles du Moringa se présentent sous la forme de gélules pouvant contenir jusqu'à 500 mg de poudre de feuilles de la plante, ou bien en poudre.

- Cataplasme : feuilles fraîches en cas de : maux de tête ;  hémorragie ; plaies ou  piqûre d’insectes.

-Infusion : En cas de : ulcères gastriques et diarrhées ; anémie ; hypertension et hypotension ; herpès ;  dégénérescence nerveuse et cellulaire ; diabète type 2.

-Usages cosmétiques
Il a été montré que la poudre de feuilles de Moringa oleifera est aussi efficace que le savon pour l'hygiène des mains quand elle est humectée à l'avance pour permettre la ré-activation de ses propriétés antiseptiques et détergentes, liées aux composés phytochimiques de ses feuilles.

Fleurs : Les fleurs ont une saveur qui s'apparente à celle des champignons.

Graines : Les graines, après avoir été pelées, peuvent être consommées fraîches ou grillées. Elles apportent à l'organisme une énergie profonde qui dure dans le temps.

Écorce 

1 c. à café  de poudre d’écorces dans 1.5 l d’eau à raison de 1 à 2 verres par jour. En cas de : Plaies, infections cutanées et  tumeurs ;  douleurs dentaires et ophtalmologiques; manque d’appétit et   calculs rénaux.

Racines 

-Usage gastronomique : Elles peuvent être utilisées comme condiment ou réduites en poudre, elles peuvent servir d'épices ou ajoutées à un breuvage ou à un plat pour en augmenter la valeur nutritive.

-Infusion : 1 c. à café  de poudre de racines dans 1,5 l d’eau à raison de 1 à 2 verre par jour.

En cas de : arthrite,  rhumatismes, épilepsie, calculs rénaux, cystite, troubles de la vessie, mal d’oreilles et de dents, œdèmes aux pieds et inflammations, troubles et infections du foie et de la rate, constipation, fibromes, myomes ou les kystes, frigidité, manque de libido.

Effets indésirables
Divers effets indésirables peuvent survenir après la consommation de moringa (écorce, racines, fleurs et leurs extraits), car ces composants contiennent des substances potentiellement toxiques. On considère que l'on ne court aucun danger à consommer des feuilles de moringa à raison de 6 g par jour pendant 3 semaines.

Elle set contre-indiquée aux :

- Femmes enceintes ;

- Personnes ayant des troubles de sommeil ;

- Personnes qui ont un indice de glycémie bas vu son effet hypoglycémiant ;

 

Autres usages

Le tourteau de graines de moringa, obtenu comme sous-produit de la pression des graines pour l'extraction de l'huile, est utilisé pour:
- Traitement des eaux pullées

Le tourteau de graines de moringa supprime la plupart des impuretés de l'eau, vu que les graines contiennent une protéine active à l'origine de ses propriétés floculantes ( peut remplacer le sulfate d'alumine ou d'autres floculants): il s'agit d'un dimère cationique, qui absorbe et neutralise la charge colloïdale dans les eaux troubles, provoquant l'agglutination des particules colloïdales entre elles, ce qui rend les particules en suspension plus facile à enlever par décantation ou filtration.

L'avantage de l'utilisation de ces graines est double :
• la substitution de floculants importés par un produit local facilement accessible permet une économie importante de devises pour les pays du Sud où l'eau potable est souvent polluée,
• ce floculant, contrairement au sulfate d'alumine, est non toxique et totalement biodégradable.

- Aquaculture d'algues

- Pâte à papier

- Agrocarburant : L'huile de graines de moringa a également un potentiel pour une utilisation en tant qu'agrocarburant.
- Alimentation animale : comme fourrage pour le bétail. Son intérêt est grâce à sa richesse en oligo-éléments, ses propriétés naturellement vermifuges et son  rôle d'adjuvant comme « hormone de croissance végétale agronomiques.

- Engrais vert : Le tourteau de graines de Moringa oleifera restant après extraction de l'huile, peut être utilisé comme engrais vert.

 

 

Source 

moringasiam.com

http://www.journaldemontreal.com



25/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour