Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Arthrose

arthrose.jpg

 

Qu’est ce que le rhumatisme ?

On appelle rhumatisme, une maladie qui touche l'appareil locomoteur, les os, les articulations les muscles, et les tendons. 
Les autres principaux rhumatismes sont l'ostéoporose (atteinte des os), la tendinite (atteinte des tendons) et l'arthrite (atteinte de la membrane synoviale).
Il existe également d'autres rhumatismes dont le mécanisme est inflammatoire comme le rhumatisme articulaire aigu, la polyarthrite chronique, la spondylarthrite ankylosante ou le rhumatisme psoriasique.

 

Qu’est ce que l’arthrose ?

L'arthrose (ou ostéoarthrite)  est une maladie rhumatismale dégénérative commune qui affecte la santé des articulations. Cette atteinte chronique, très répandue, évolue lentement et insidieusement au cours des années et entraine peu à peu la destruction du cartilage: Les articulations s'usent et occasionnent l'apparition de symptômes comme des douleurs lorsque les os se touchent, une rigidité, une inflammation et même une déformation.

 

On a longtemps considéré l’arthrose comme une maladie uniforme avec pour seule différence, l’endroit de sa survenue (et dans une moindre mesure, de son origine primaire - de cause inconnue - ou secondaire – liée à une arthrite inflammatoire ou autre cause -, de sa sévérité ou du sexe du patient). En effet,  l’arthrose est aujourd’hui considérée comme une maladie à multiples facettes. Non seulement, elle résulte de la conjonction de nombreux facteurs mais aussi de processus physiopathologiques multiples qui expliquent la diversité de ses formes.

 

Ainsi, les altérations constatées au niveau de l’articulation et donc l’évolution seraient assez différentes selon qu’il s’agisse d’une gonarthrose chez un obèse, chez une personne âgée ou encore chez un adulte plus jeune sportif avec des antécédents de traumatisme méniscal ou des ligaments croisés antérieurs.

 

N.B.

Cette maladie ne doit pas être confondue avec une autre maladie dégénérative courante, la polyarthrite rhumatoïde, car elles ont des facteurs de risque et des symptômes différents.

 

Qu’est ce que l’articulation ?
L'articulation participe activement à l'élaboration d'un mouvement. Une articulation permet de réaliser des mouvements, de bouger et de se déplacer. Les deux extrémités osseuses, recouvertes de cartilage, se rencontrent au niveau de l'articulation. Les  ligaments et les muscles reliés sur les os grâce aux tendons se situent de part et d'autre de l'articulation. Les muscles participent à la production du mouvement et protègent l'articulation. L'articulation est délimitée par la membrane synoviale, membrane qui tapisse l'intérieur de toute l'articulation qui secrète le  liquide synovial. Celui-ci nourrit et lubrifie le cartilage de l'articulation et permet de faciliter le glissement de l'articulation.

 

Qu’est ce que le cartilage ?

On appelle "cartilage" la structure élastique et résistante recouvrant les extrémités osseuses. L'extrémité de chaque os est en effet recouverte de cartilage, substance élastique et glissante, aux propriétés très résistantes permettant d'effectuer des mouvements amples. Il protège l'os et recouvre les extrémités des os afin de leur permettre de glisser facilement mais également d'amortir les pressions subies par les articulations. 
Lorsque le cartilage s'abime, il se produit un détachement de petits fragments et une modification du liquide synovial. Le cartilage perd alors sa souplesse et son élasticité. Les deux os de l'articulation se frottent l'un sur l'autre et de petites excroissances osseuses anormales se développent à ce niveau. 

 

L’arthrose métabolique : un concept à confirmer

Actuellement, on pense qu’il existe une vulnérabilité génétique à l’arthrose qui interagirait avec des facteurs non modifiables comme l’âge mais aussi avec les facteurs initiateurs. Mais ce n’est pas tout, cette sensibilité génétique ne serait pas la même selon qu’il s’agisse d’une arthrose liée à l’obésité ou au vieillissement.

Des experts ont croisé des données expérimentales et épidémiologiques qui indiquent que la notion d’arthrose liée à l’obésité pourrait être élargie à une notion plus vaste, celle de l’arthrose métabolique. En effet, l’existence d’un syndrome métabolique, d’un diabète, d’altérations des lipides comme le cholestérol et même une hypertension artérielle (HTA) peuvent favoriser des lésions articulaires de type arthrosique, indépendamment de l’existence d’une obésité. Plusieurs études plaident en faveur de ce nouveau concept mais d’autres seront nécessaires pour confirmer s’ils constituent des facteurs initiateurs indépendamment les uns des autres.

 

Facteurs favorisants l’arthrose

Les facteurs favorisants la survenue de l'arthrose :

- Prédispositions héréditaires : cette maladie est en partie génétique ;

- L'âge : la maladie apparaît généralement chez les personnes de plus de 40 ans ;

- Les femmes sont plus susceptibles de souffrir d'arthrose ;

- Certains mouvements répétitifs qui font forcer les articulations, comme porter des objets lourds ;

- Les légers traumatismes répétés, chocs en cas d’activités sportives (le football et le rugby, le vélo, le basket, la natation et le ski favorisent l'arthrose du genou) ;

- La danse (arthrose de la hanche, des orteils) ;

- Stress, fatigue ;

- Sédentarité (Le manque d'activité physique diminue l'irrigation sanguine des muscles et entraîne une modification de l'oxygénation du cartilage);

- Un excès de poids, obésité : augmentation des contraintes mécaniques exercées sur l'articulation concernée ;

- Une carence en sels minéraux et oligo-éléments : Malbouffe mettent nos articulations à rude épreuve ;

- Une alimentation trop riche en protéines qui acidifie l’organisme et entraîne une déminéralisation;

- Les rhumatismes : sous forme d'inflammation ou d'usure des cartilages ;

- Certaines mauvaises habitudes (le fait de porter des talons hauts favorise l'arthrose du genou) ;

- Certaines professions comme les agriculteurs et ouvriers du bâtiment sont plus exposées à l'arthrose de la hanche car leurs mouvements effectués quotidiennement peuvent provoquer une usure prématurée de cette articulation.

                                    .  

Symptômes

Les premiers symptômes sont peu intenses et épisodiques. Les symptômes s'aggravent avec la progression de la maladie. La détection précoce des symptômes peut aider à empêcher la maladie d'avancer et améliorer la qualité de vie des patients.

L’arthrose se manifeste par :

- Une douleur chronique lorsque l’articulation fonctionne qui se calme une fois l’articulation est au repos Lorsque la maladie est à un stade avancé, la douleur peut être fréquente et se produire même au repos ;

- Une impotence fonctionnelle (l’articulation perd progressivement sa flexibilité, donc diminution des mobilisations liées aux douleurs) ;

- Une raideur de l'articulation survient surtout le matin au réveil ou après une période d'immobilité nocturne et se prolonge en général moins d'une heure. On sent des craquements dans l’articulation;

- Un gonflement et inflammation de l’articulation concernée: elle se produit lorsque l'articulation touchée est remplie de liquide ;

- Une sensibilité de l'articulation est présente lorsqu'on applique une pression ;

- L'apparition progressive de petites déformations l'articulation, notamment dans les mains, à un stade intermédiaire ou avancé de la maladie.

Les douleurs sont présentes dans une seule articulation atteinte, surtout lors des mouvements. Lors d’une légère pression sur l’articulation on ressent une sensibilité.

 

Quelles articulations les plus touchées ?

Les articulations les plus touchées sont : les hanches, les genoux et les articulations des vertèbres lombaires, vertèbres du dos, de la nuque, épaules, pieds, mains, le gros orteil... 

 

Caractéristiques de l’arthrose en fonction de la localisation

La conjonction des mêmes phénomènes s’applique également pour les autres localisations de l’arthrose :

 

1°-La coxarthrose (arthrose de la hanche) a été moins étudiée mais les facteurs génétiques, les dysplasies, les malformations et à un degré moindre le surpoids sont des éléments qui modifient les formes de cette atteinte arthrosique.

 

2°-Pour l’arthrose digitale, les facteurs les plus importants sont les facteurs métaboliques et l’âge mais aussi le sexe et la génétique puisque cette atteinte est plus fréquente chez les femmes et encore plus chez celles ayant des antécédents d’atteinte dans la famille proche de sexe féminin. Les facteurs responsable de l’apparition et de l’aggravation de la maladie initiateurs sont essentiellement des facteurs mécaniques comme l’écriture, la peinture, les travaux manuels fins ou encore l’utilisation fréquente du clavier à l’ordinateur.

Pour les autres localisations (épaule, cheville, cou), les experts mettent en avant comme facteurs initiateurs des traumatismes, des contraintes physiques ou mécaniques (sport, certaines professions…) ou des altérations de la statique au niveau des pieds pour l’arthrose de la cheville.

L'arthrose des doigts et la rhizarthrose (arthrose de la base du pouce) peuvent engendrer au fil du temps douleurs, raideurs et parfois même gonflements. S'ils ne peuvent guérir, de nombreux traitements de l'arthrose permettent néanmoins de freiner l'évolution et de soulager les symptômes. Il existe en particulier un traitement naturel de l'arthrose des doigts très efficace : la phytothérapie.

 

3°- Arthrose cervicale (ou cervicarthrose)

L'arthrose cervicale (ou cervicarthrose) est une pathologie des cartilages des articulations de la partie arrière de la tête et de la nuque, au niveau des vertèbres de la colonne cervicale (ou rachis cervical). Elle est assez courante après 50 ans, sans différenciation de sexe. L'arthrose cervicale touche les articulations entre les vertèbres du rachis (ou de la colonne) cervical. 

Symptômes

En cas d'arthrose cervicale, on retrouvera les signes classiques de la pathologie arthrosique avec une destruction progressive des cartilages des articulations au niveau des vertèbres situées en regard de la tête et de la nuque , une gêne au niveau de la nuque et des douleurs , une raideur du cou avec une diminution de la mobilité et parfois des maux de tête. 
Ces douleurs peuvent s'accompagner d'une inflammation des disques intervertébraux, de névralgie cervico-brachiale (douleur qui irradie depuis le cou jusque dans le bras et parfois jusqu'à la main) voire d'hernie discale. 
Des vertiges peuvent se manifester lorsque les ostéophites, développement de matière osseuse au cours de l'arthrose, effectuent une compression sur les artères vertébrales. Une arthrose peut rester pendant de nombreuses années sans provoquer de symptômes.

Diagnostic

Le diagnostic s'effectue en effectuant une radio des vertèbres cervicales. La radio peut révéler par exemple un pincement de l'interligne caractéristique de l'arthrose ou la présence d'ostéophytes. On retrouve des signes d'arthrose cervicale à la radio, au scanner et à l'IRM (grâce à laquelle on peut également déceler une hernie). 

Traitement

Il n'existe pas de traitement médicamenteux pour ralentir ou stopper l'évolution de l'arthrose cervicale ; les traitements utilisés visent à diminuer les douleurs et lutter contre l'enraidissement. Les kinésithérapeutes peuvent pratiquer des étirements ; la chaleur et une bonne posture pour dormir sont également préconisées. 
Quelques mesures de bon sens : éviter les positions qui provoquent les douleurs, aussi, d'effectuer des mouvements violents de la tête et du cou et éviter de porter des charges trop lourdes. 

 

-Préconisations à suivre en cas d’arthrose (mains, hanches, etc)

Pour soulager la douleur et enrayer la progression de l’arthrose des mains, cervical, hanche, colonne vertébrale, etc…, on doit :

1°- Pour diminuer la perception de la douleur, chasser la fatigue, l’anxiété, le stress, la dépression. Faire de la relaxation, reposer-vous, dormir suffisamment.

2°- Pratiquer une activité physique (le yoga, et le Tai-chi) modérée et régulière pour entretenir la flexibilité des articulations, les renforcer en les oxygénant et en les musclant et relancer la circulation du liquide synovial dans votre cartilage. De 15 à 30 minutes 3 fois par semaine. L’endorphine produit par les exercices physiques apaise la douleur. Une amélioration serait constatée au bout de plusieurs.

3°- Tenez-vous droit pour respecter l’ensemble de vos articulations. Si vous devez ramasser quelque chose de lourd, gardez le dos droit, fléchissez les genoux, portez l’objet près du corps.

4°- Changer de position régulièrement et ne pas rester trop longtemps immobile.

5°- Porter des chaussures confortables, aux semelles assez épaisses, sans hauts talons (pour les femmes)                                                               .
6°- Maintenir votre poids de forme car une surcharge pondérale userait plus vos articulations telles que les genoux par exemple. Vos douleurs dans les articulations peuvent être éliminées, en retrouvant votre poids de forme.

7°- Le port de semelles orthopédiques qui réduisent l'usure du cartilage  des membres inférieurs.

 

Remèdes naturels de l’arthrose

En fait, toutes les recommandations de traitement élaborées par les experts insistent autant sur l'efficacité des mesures non médicamenteuses pour traiter l'arthrose que sur les médicaments qui ont des effets secondaires néfastes.

 

Voici les remèdes qui ont fait leurs preuves pour soulager les raideurs et les douleurs articulaires :

- Des mesures reposant sur l'alimentation et le sport (mouvements) ;

- La kinésithérapie ;

- La phytothérapie (plusieurs plantes reconnues peuvent soulager les douleurs, voire retarder l'évolution des rhumatismes (arthrose)) ;

-  Les huiles essentielles (aromathérapie);

- Le thermalisme ;

- L'homéopathie ;

- L'acupuncture.

 

I°-Alimentation

1°-Manger moins d'aliments acidifiants (sucreries, viande...)

2°-Augmenter la consommation de légumes et de fruits riches en antioxydants et qui apportent une grande quantité de vitamines (E et C) au corps, y compris aux os. Ils aideront eux aussi à diminuer l’inflammation causée par les radicaux libres.

Les aliments recommandés: 

- Les fruits citriques comme l'orange, le pamplemousse, les fraises ou le kiwi.

-Le chou ou d’autres crucifères du chou-fleur, du chou rouge, du brocoli, du navet. Ces crucifères contiennent des antioxydants et aussi des glucosinolates qui stoppent l’inflammation de l’articulation. Le céleri, la carotte,… aussi.

Mangez-en 2 fois par semaine minimum, de préférence crus ou à la vapeur pour conserver les vitamines et principes actifs.

3°-Les céréales complètes comme l'avoine ou le riz intégral sont très riches en fibres et en minéraux comme le fer, le magnésium et le calcium, basiques pour avoir des os sains et prévenir diverses maladies comme l'ostéoporose.

4°-Avocat : Sans effets indésirables, ce sont des anti-inflammatoires qui diminuent la douleur et améliorent la mobilité.

5°-Oméga 3
Ce sont des acides gras (contenus dans les graisses), aux propriétés anti-inflammatoires qui stoppent les enzymes qui détruisent le cartilage, reconnus par toutes les médecines. On les trouve dans les noix, les graines de lin, les graines de sésame, les poissons gras (sardine, saumon, foie de morue, anchois… Selon des études menées à l’université de Cardiff, au Royaume-Uni, l’huile de foie de morue, riche en oméga-3 et en vitamines A et D, ralentit la destruction du cartilage, à l’origine de l’arthrose, et réduit les facteurs d’inflammation et de douleur.

La posologie est de deux capsules de 1 g d’huile de foie de morue par jour.

6°- Vitamine C

La vitamine C est un nutriment nécessaire pour garder un système immunitaire fort, excellent pour traiter les maladies rhumatismales comme l'arthrose. Elle détruise les radicaux libres et limite la détérioration des tissus en stimulant la production de collagène dans l'organisme, ce qui favorise un bon entretien des muscles et des os, tout en étant un puissant antioxydant qui diminue aussi les processus inflammatoires articulaires.

Les aliments riches en vitamine C: fruits comme l'orange, le kiwi, les fraises, les framboises, les mandarines, le pamplemousse, la goyave, le cassis, le kiwi, le melon, de même le poivron, le brocoli,….

7°-Vitamine E

La vitamine E est un traitement naturel de l'arthrose. Elle a un fort pouvoir anti-oxydant, ce qui lui permet de lutter contre la production de radicaux libres, présents en grande quantité dans l'arthrose. Toutes les études ne sont pas positives mais plusieurs ont montré que la prise de vitamine E améliorait l'arthrose. À associer avec de la vitamine C pour augmenter son effet.

8°-Huile d’olive
L’huile d’olive 1ère pression à froid conserve toutes ses propriétés, c’est un anti-inflammatoire à long terme grâce à sa contenance en oleocanthal (empêche la production des pro-inflammatoires des enzymes COX-2 et COX-1).

  • Consommer de l’huile d’olive avec des aliments peut réduire le risque de contracter l’arthrose.
  • Application externe (massage) : ajouter quelques gouttes d’huile de lavande à de l’huile d’olive chaude, et masser doucement la zone douloureuse. L’inconfort et l’inflammation seront réduits considérablement si les massages sont effectués avec des mouvements doux et qui durent de plus en plus longtemps.

9°- Epices

a°-Le gingembre soulage l’arthrose. C’est un anti-inflammatoire reconnu, il empêche l’inflammation qui détruit le cartilage. De même, il renforce le cartilage des articulations.

A prendre :

  • 1/4 de cuillerée à café de poudre de gingembre par jour ;
  • 1 tranche de gingembre frais par jour ;
  • Intégrer dans les plats de tous les jours ;
  • Boire en tisane ;
  • Râper sa racine dans de l'eau bouillante, pour préparer une infusion prendre 2 fois par jour pour sentir un soulagement (Une semaine sur deux). Au bout de 6 semaines de ce traitement vos douleurs seront moins fortes, votre mobilité meilleure et vos articulations plus souples.

 

b°-Le curcuma est aussi un anti-inflammatoire, un anti-oxydant, un antiseptique, un antiviral, antibactérien, un assainissant qui agit sur les articulations. La raideur diminue au niveau des articulations (en cas d’arthrose cervical) et la douleur disparait (en cas d’arthrose des mains)

  • Consommer 3 à 4 pincées de curcuma par jour, dans vos plats cuisinés. Ajouter-y du poivre pour renforcer son action.
  • Associer le poivre et le curcuma dans vos boissons chaudes non sucrées, de préférence le matin, dans votre thé ou votre café par exemple. Seulement quelques pincées suffisent à agir efficacement contre l’arthrose.
  • Ajouter 1 cuillère à soupe de curcuma dans 1 litre d’eau et faire bouillir l’eau pendant 10 minutes. Boire ce liquide une fois qu’il est froid. 

c°-Le piment  de Cayenne (Capsicum frutescens) appliquée sous forme de crème, il soulage les douleurs de l’arthrose grâce à  la capsaïcine, un composé actif contenu dans le piment de Cayenne,

Application externe: 1 à 4 fois par jour. L’efficacité apparaît au bout de 2 petites semaines de ce traitement.

Remarque : une sensation de brûlure à l’application est possible.

Contre-indications : hypersensibilité au produit qui peut provoquer un effet “peau rouge”. 

d°- la cannelle

Elle est plus efficace lorsqu’elle est sous forme de poudre. Étant donné que la cannelle est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire. Il est prouvé que le miel (de propriétés antiseptiques) additionné au cannelle est un moyen extraordinaire pour traiter l’arthrose dans les mains et pour détendre les muscles raides.

  • Mélanger 1,5 cuillère à café de cannelle avec 1 cuillère à soupe de miel. Il est recommandé que ce mélange soit consommé pendant quelques semaines d’affilée et en début de matinée avec un estomac vide.

10°-Vinaigre de cidre

Réduit la douleur causé par l’arthrose :

a°-Boire un mélange d’une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme de source organique avec un peu de miel dans un verre d’eau tiède.

b°- Mélanger 1,5 cuillère à café de poivre de Cayenne dans une tasse avec du vinaigre de cidre de pomme tiède et laisser tremper vos articulations dedans. Rincer le liquide de vos articulations après 15 minutes. Répéter cette procédure jusqu’à noter une amélioration.

c°- Boire régulièrement 1 cuillerée à café de vinaigre de cidre dans un grand verre d’eau le matin. Les toxines seraient éliminées ; la raideur ne se sent plus au niveau des articulations.

 

11°- Suppléments alimentaires: le Bore et le Collagène

Le Bore en apport chaque jour de 3 à 10 mg améliore un peu l’arthrose après 2 à 8 semaines de traitement ainsi que le Collagène pour retrouver de l’élasticité, régénérer l’ensemble de l’articulation et des tissus environnant.

 

II°-Plantes pour arthrose

1°-Griffe du diable (harpagophytum) : anti-inflammatoire et analgésique 

Il s'agit d'une plante ayant un important pouvoir anti-inflammatoire et analgésique, très favorable pour diminuer les symptômes de plusieurs rhumatismes, parmi lesquels l'arthrose. Préparation et médication 

-      En infusion de la plante fraîche. Il est recommandé de consommer 1 à 2 tasses par jour.

-      En comprimés.

Cette plante n’a pas d’effets secondaires mais nous vous la déconseillons en cas de grossesse ou d’allaitement, ainsi qu’en cas de troubles cardio-vasculaires et d’ulcère à l’estomac.

 

2°-Cassis : anti-inflammatoire

Les feuilles de cassis sont employées en phytothérapie pour leurs vertus anti-inflammatoires. En tisane ou en extrait de plante standardisé (EPS), elles sont indiquées dans le traitement des douleurs articulaires telles que les rhumatismes et l'arthrose.

 

3°-Arnica : antalgique et anti-inflammatoire

L'arnica des montagnes appartient à la famille des astéracées. Ses sommités fleuries sont connues pour leurs effets antalgiques et anti-inflammatoires. Elle est indiquée dans le traitement des douleurs articulaires comme l'arthrose. A utiliser par voie externe uniquement.

 

4°-Fenugrec : anti-oxydant anti-inflammatoire

Les graines et les feuilles de fenugrec réduisent la douleur due à l’arthrose, en quelques mois. Préparation : Mettre 1 cuillère à café de graines de fenugrec dans de l’eau et laisser reposer pendant toute une nuit. Manger les graines dès le lendemain matin et verser l’eau.

 

5°-Ortie : reminéralisante

L’ortie peut être utilisée en phytothérapie pour soulager l'arthrose. Elle agit comme un reminéralisant, recalcifiant et favorise la reconstitution du cartilage. L'ortie est également un anti-inflammatoire naturel, dont l'action est décuplée lorsqu'elle est associée à d'autres plantes aux facultés similaires.

Infusion : Laisser infuser environ 10 minutes après avoir couper le feu et mis un couvercle, une dizaine de feuilles d’orties fraîches dans 1 litre d’eau bouillante.

Buvez 1 à 3 tasses de cette tisane tous les jours. Au bout de quelques semaines, il yaurait une amélioration pour l’arthrose des mains, cervical, de la colonne vertébrale, etc.

 

6°-Prêle : reminéralisante

La Prêle, également appelée « queue de rat », est utilisée en phytothérapie en cas d'arthrose. Comme les feuilles d'ortie, ses parties aériennes renferment des propriétés reminéralisantes et anti-inflammatoires. La prêle accroit la consolidation des os, et soulage les douleurs causées par l'arthrose.

 

7°-Frêne : anti-inflammatoire et antioxydante

Les feuilles de frêne contiennent des flavonoïdes, dont le rutoside, qui possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

Préparation et médication : *infuser 1 poignée de feuilles dans 1 litre d'eau pendant 10min. Boire 3 à 4 tasses par jour pendant 3 à 4 semaines, au printemps et à l'automne.

*Faire bouillir 200 ml d'eau, puis on lui ajoute à cette eau bouillante 5 g de feuilles de frêne, on laisse infuser une dizaine de minutes (afin d'obtenir une dose efficace en substances actives), Boire une tasse de cette tisane 3à 4 fois par jour, contre le rhumatisme, arthrose et arthrite.

 

8°- Reine des près : Antalgique, anti-inflammatoire et dépurative (anti-acide urique)

Elle contient de l’acide salicylique un antalgique et aide à éliminer l’acide urique.

- Infusion : On laisse infuser pendant 15 mn, 2 cuillères à café de fleurs et feuilles, dans 250 ml d'eau bouillante, boire une tasse trois fois par jour. 

Préparation et médication : 2 à 4 gélules (250 mg )/jour pendant les repas de façon ponctuelle ou sur une semaine en cas de douleurs.

Contre-indications : allergie à l'aspirine, interaction possible avec certains anti-coagulants, risque de surdosage avec des anti-douleurs (paracétamol...).

 

9°- Saule blanc : Antalgique et anti-inflammatoire

Le saule blanc renferme de la salicine, une molécule à l'origine de l'acide salicylique très proche de l'aspirine, qui en plus de calmer la douleur, a une action anti-inflammatoire.

Préparation et médication: verser de l'eau bouillante sur 1 cuillère à café d'écorce de saule dans une tasse, et laisser infuser 10min. Boire de 3 à 4 tasses par jour pendant les repas sur 1 semaine en cas de douleurs. Ou prendre 2 à 4 gélules (200 mg) de saule par jour, sur 1 semaine.

Contre-indications : allergie à l'aspirine, interaction possible avec certains anti-coagulants, risque de surdosage avec des anti-douleurs (paracétamol...), syndrome de Reye.

 

10°- Vergette du Canada : Diurétique et anti-inflammatoire

La vergerette du Canada contient certains flavonoïdes et tanins qui lui confère des propriétés diurétiques et anti-inflammatoires. Elle soulage les douleurs articulaires inflammatoires.

Préparation et médication : infuser 1 c. à café de feuilles séchées par tasse pendant 10 min. Boire 2 à 3 tasses par jour entre les repas pendant 3 semaines.

 

11°- Eglantier

Une étude danoise en 2004 portant sur 112 personnes souffrant d'arthrose de la hanche, du genou, de la main, de l'épaule et du cou, a montré que la prise de 2,5 g par jour de poudre de cynorrhodon (fruit de l'églantier) pendant 3 mois entraîne un soulagement significatif de la douleur, réduit l'inflammation et la raideur articulaire. "Cette action est due à sa forte concentration en vitamine C et flavonoïdes au pouvoir anti-oxydant.

Consommation : 2 à 3 gélules (200mg) par jour, pendant 3 semaines.

 

12°- Boswellia : Anti-inflammatoire, antalgique

Une étude en Inde en 2008 a montré l'efficacité d'extraits de boswellie ( boswellia serrata ) dans le traitement de l'arthrose du genou avec une réduction de la douleur, de la gravité de la maladie et une amélioration des performances physiques. "Ces effets sont dus aux acides boswelliques, des composés contenus dans la résine de cet arbre capables d'inhiber les substances à l'origine du processus inflammatoire.

Consommation : 2 à 4 gélules ( 3OO mg) par jour sur 3 semaines pendant le repas.

 

13°- Aubier de tilleul : Anti-inflammatoire, diurétique (anti-acide urique), analgésique

- Décoction 

1°- Prendre environ 40 g de bâtons et les mettre dans un litre d’eau froide.

Faire cuire la décoction à petit bouillon pendant 20 mn environ, surtout ne pas couvrir la casserole. Boire dans la journée.

2°- Faire bouillir 2 bâtons d'aubier de tilleul dans de l'eau durant un quart d'heure, laisser

infuser 10 minutes après avoir éteint le feu, filtrer afin d'éliminer le dépôt âcre désagréable au goût,  consommez au fil de la journée, chaud ou froid.

3°- Prenez deux bâtons d’aubier de tilleul et mettez-les dans un litre d’eau froide, portez à ébullition, faites frémir 15 minutes, éteigne le feu puis laissez infuser à couvert pendant 10 minutes. Filtrez et buvez tout au long de la journée, froid ou chaud. 

- En ampoule buvables : les principes actifs, extrait à froid de l’Aubier, sont un peu plus concentrés que dans la décoction. 

- En gélules de poudre d'aubier : prenez 1 gélule le matin, le midi et le soir avec un verre d'eau.

 

14°- Bouleau : Anti-inflammatoire, diurétique (anti-acide urique)

Infusion

1°- 3 g environ de feuilles séchées / 150 ml d'eau (3 tasses maximum / jour) en cure de 4 semaines au plus,

2°- Verser  un litre d'eau chaude sur 40 g de feuilles. Infuser 10 minutes, puis ajouter un gramme de bicarbonate de soude. En dissolvant les principes résineux, le bicarbonate augmente l'efficacité de la tisane. Prendre trois tasses par jour.

 

Recette

Comment : En cas d’arthrose, mélangez 10g de fumeterre, 25g de frêne, 20g de bardane, 20g de pissenlit, puis faites bouillir 15g de ce mélange dans 150ml d’eau pendant 3 minutes. Il est conseillé de boire 3 petites tasses de cette décoction/jour jusqu’à ce que la douleur disparaisse.
Quelle action : ces plantes ont des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques fortes. Elles permettent de soulager les douleurs et d’avoir des effets comparables aux médicaments en vente libre.

 

III°-Aromathérapie

-Huile de ricin

L’huile de ricin a de nombreux avantages et pouvoirs de guérison sur notre santé

L’acide ricinoléique, que l’on trouve dans l’huile de ricin, a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques qui peuvent soulager la douleur causée par l’arthrose. Pour réduire la douleur, massez la zone douloureuse avec de l’huile de ricin (à petites doses), deux fois par jour.

-Huile d’onagre, HE de genévrier

Ces huiles essentielles ont des propriétés anti-rhumatismales et anti-arthrosiques et sont efficaces sur les douleurs et l’inflammation. Pour réduire la douleur, massez la zone douloureuse avec de l’huile de (huile d’onagre et HE de genévrier) deux fois par jour.

- HE d’eucalyptus

L’HE d’eucalyptus peut s’avérer efficace. Versez-en quelques gouttes dans l’huile de base, puis masser vos mains. N’employez pas de gant de massage ou de compresse chaude, vous risqueriez d’irriter ou de brûler la peau.

 

IV°- Cure thermothérapie

a°-Le froid pour une articulation enflée et douloureuse, une vive inflammation.

Le froid a une action anesthésiante et aide à réduire la douleur et l'inflammation. Il entraîne également un dégonflement des épanchements de synovie (un liquide que l'on trouve dans l'articulation, qui a pour fonction de lubrifier les articulations et d'absorber les chocs).
*Mettre de la glace dans un sachet plastique puis envelopper d’un linge fin et mouillé. Poser cela environ 10 minutes à ¼ d’heure sur l’articulation pour l’engourdir.

*Placer des glaçons dans un gant de toilette ou une serviette et appliquez-les sur la zone douloureuse. Vous pouvez aussi utiliser un sac de légumes congelés (des petits pois, par exemple).

b°-Le chaud pour des muscles douloureux et crispés.

L'application de chaleur favorise quant à elle la circulation sanguine et aide à détendre les muscles de la main (la personne atteinte d'arthrose a tendance à se crisper en cas de douleur) tout en soulageant les douleurs articulaires.

*Prendre un bain ou une douche d’environ 10 minutes sur la région à soulager. Cela soulage en relaxant et améliorant la circulation.

*Utiliser une couverture chauffante, une chaufferette ou une bouillotte. Chauffer l’articulation douloureuse pendant une vingtaine de minutes.

C°-Combinaison de la chaleur et le froid

L'un des remèdes maison contre l'arthrose les plus simples est de combiner le froid et la chaleur.

*Appliquer les compresses de gel glacées sur la zone qui vous fait mal 20 minutes, elles réduisent l'inflammation des articulations. Puis :

* Chauffer un peu la compresse de gel au micro-ondes puis appliquer sur la zone 5 à 10 minutes. Cette combinaison des deux températures aide beaucoup à soulager la douleur. A refaire 3 ou 4 fois par jour.

 

V°-Cure d’hydrothérapie (21jours) : la balnéothérapie, le thermalisme, différentes sortes d’eaux. Elle permet d’améliorer les mouvements, de calmer les douleurs. En plus le thermalisme est excellent pour bien d’autres soucis que l’arthrose. 

- Bain chaud avec le sel d’Epsom : le sulfate de calcium de formule MgSO4  est riche en magnésium qui est excellent pour les os, en plus de ses pouvoirs relaxants. Il soulage la douleur liée à l’arthrose, à l’inflammation ou à la raideur.

Préparation : Mélanger 2 tasses de ce sel dans à une eau de bain-chaude. Ensuite, tremper les mains dans cette eau pendant 20 minutes à une demi-heure. Répéter cette procédure deux à trois fois par semaine pendant un mois.

 

VI°- Acupuncture 

Les thérapies d'acupuncture ont démontré leur grande efficacité pour traiter l'arthrose, solution naturelle idéale pour certains patients. Il s'agit d'une alternative viable si vous souhaitez limiter la consommation de médicaments car elle stoppe l’inflammation dans vos articulations.

 

VII°- Spray anti-arthrose

Le Phytodolor en spray serait très bien aussi. Pratique à pulvériser là où vous avez mal, pour les articulations, les muscles, les tendons, les nerfs et les os.

Il contient différentes plantes : curcuma, harpagophytum, cannelle, gingembre, camphre, menthol, peuplier faux tremble, frêne européen et verge d’or.

 

VIII°-Cataplasmes d’argile ou de choux

Pourquoi les cataplasmes de chou ou d'argile soulagent les douleurs de l'arthrose du genou ? Ces deux substances ont la propriété d'aspirer les toxines, or en cas d'arthrose, il y a beaucoup de toxines dans l'articulation et cela calme l'inflammation, donc la douleur.

Traitement : un cataplasme d'argile ou de feuilles de chou chaque jour.

 

IX°- Kinésithérapie

La kinésithérapie  joue un rôle fondamental et complémentaire dans le traitement de l'arthrose. Les séances de kinésithérapie peuvent aider à récupérer partiellement une certaine mobilité de l'articulation touchée par l'arthrose mais également de lutter contre l'instabilité de l'articulation et la déformation qui peut se produire. Elle apporte de nombreux avantages et participe à l'amélioration des douleurs et de la raideur car l'inactivité aggrave les symptômes de l'arthrose. De même, elle permet de diminuer les douleurs et la raideur articulaire (massage relaxant, électrodes, chaleur...). Elle permet également la mobilité de l'articulation en récupérant le maximum d'amplitude du mouvement de l'articulation atteinte par l'arthrose et de maintenir ou renforcer la musculation afin d'obtenir une stabilisation de l'articulation et de limiter les déformations. Les séances doivent ègalement permettre d’apprendre les mouvements à répéter ensuite chez soi ainsi que les postures à adopter et les ou gestes à éviter.

Quelle action : "Les massages et les exercices, améliorent la force et la mobilité des doigts. Cela est bénéfique pour le cartilage et l'articulation. 
Massez vos doigts au quotidien en prenant quelques minutes pour étirer chacun des doigts de la base jusqu'à l'extrémité. 

Mettre  une boule dans vos mains et commencer à ouvrir et fermer les mains
Attention : ne forcez pas sur vos mains en portant des charges lourdes ou en réalisant des gestes répétitifs. Cela pourrait au contraire amplifier la douleur

Quelle action : le mouvement est bénéfique pour le cartilage et l’articulation. Il permet de maintenir la souplesse des doigts et de l'intégralité de la main, de renforcer la musculature. C’est la base pour lutter contre la maladie et les douleurs.

 

X°- Yoga

Faire du Tai Chi ou du yoga, à raison de deux séances de 60 minutes par semaine.

De nombreux exercices, faciles à réaliser chez soi permettent d’améliorer les fonctions articulaires et de les aider à mieux supporter l’effort, en renforçant les muscles qui les entourent.

 

XI°- Exercices physiques

De nombreux exercices, faciles à réaliser chez soi permettent d’améliorer les fonctions articulaires et de les aider à mieux supporter l’effort, en renforçant les muscles qui les entourent. 

Si l’on souffre d’arthrose de la hanche, il faut effectuer régulièrement cet exercice :

Exercice : consiste à s’asseoir sur une chaise haute, puis à mettre un pied sur un tabouret et balancer la jambe dans le vide de droite à gauche en faisant pivoter la hanche et refaire l’exercice 10 à 20 fois avec chaque jambe.

Si l’on souffre d’arthrose de l’arthrose des doigts, il faut effectuer régulièrement cet exercice  quelques minutes chaque jour.

Exercice : Il faut enrouler les doigts autour d’une balle en mousse, ou antistress, souple et serrer la fort puis relâcher et répéter l’exercice 5 à 10 fois avec chaque main en tenant dix secondes chaque fois. 

 

Comment prévenir l'arthrose

Nous ne pouvons pas oublier le facteur génétique de cette maladie, mais il est bon de s'efforcer à avoir une vie plus saine : une alimentation équilibrée et l'exercice quotidien sont la clé pour maintenir l'arthrose éloignée de vous.

Voici quelques conseils simples qui vous permettront de prévenir l'arthrose :

-Si dans votre famille il existe des cas d'arthrose, il est très important de faire attention à votre alimentation et de garder un poids approprié correspondant à votre taille. Les personnes obèses ont plus de risques de souffrir d'arthrose en raison de la surcharge que subissent les articulations.

- Consommer des aliments riches en calcium pour garantir la santé de vos os, ainsi que des produits qui contiennent du cartilage et qui favorisent le bien-être osseux, non seulement pour prévenir l’arthrose mais également d'autres comme l'ostéoporose, également commune chez les femmes.

-Les activités physiques qui favorisent et améliorent l'état des articulations sont d'une grande aide: yoga, pilates, natation, exercices aérobiques et étirements quotidiens sont les alliés de votre corps dans la prévention de l'arthrose.

-Augmentez la consommation de légumes et de fruits qui apportent une grande quantité de vitamines à votre corps, y compris à vos os. Particulièrement: le brocoli, le céleri, la carotte, le chou et les fruits citriques comme l'orange, le pamplemousse, les fraises ou le kiwi.

- Il faut faire en sorte de diminuer les contraintes exercées sur le cartilage. Si on pratique un sport tel que l'haltérophilie, il faut limiter les séances d'entraînement autant que faire se peut. - Il faut éviter de porter des charges lourdes et de façon répétée.

- Il est recommandé d'utiliser un oreiller adapté pour soutenir le rachis cervical. De même, adapter la position de son écran d'ordinateur ou de télévision est important pour ne pas trop abîmer le cartilage articulaire.



10/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour